Balais en graphite

 

 

La graphite pour les emplois dans le domaine électrique est fabriquée à partir de mélanges de poudres de diverses natures sélectionnées en fonction des usages et des applications à laquelle elle est destinée.Le composant de base, commun à toutes les qualités de graphite est la graphite artificielle qui est produite à niveau industriel au travers d’un procédé de purification qui libère la graphite des impuretés (sable et pyrite).

La graphite artificielle est ensuite broyée, tamisée et mélangée à d’autres composants comme par exemple des goudrons, des résines, des poudres métalliques qui confèrent aux mélanges des caractéristiques spécifiques.

Les mélanges ainsi obtenus sont compactés en petits blocs prêts à être usinés en fonction des exigences. Les balais et contacts glissants en graphite fournis par Cetec sont regroupés de la façon suivante:

1. QUALITÉ ELECTRO-GRAPHITE

L’électro-graphite est employée principalement sur les moteurs à courant continu de tout type de puissance. Les balais en électro-graphite permet un usage de 8 à 12 A/cm2 avec une limite de 20-25 A/cm2 à régime temporaire. Ils sont adaptés à des vitesses périphériques ≤ 50m/sec. L’electro-graphite possède de bonne propriété de commutation. Les balais ont une chute de tension moyenne et un coefficient de friction moyen/bas.

2. QUALITÉ GRAPHITE

Les qualités graphite sont employées principalement sur les anneaux en acier de machine asynchrone ou synchrone avec une vitesse périphérique élevée (turbo-alternateurs). Les balais en graphite sont capables d’amortir de façon efficace les chocs et vibrations mécaniques en relation au fait qu’ils sont en graphite tendre.

Ils supportent une densité de courant comprise entre 10 et 13 A/m2 et une vitesse périphérique jusque 100m/sec.

3. QUALITÉ CARBO-GRAPHITE

Ces balais en poudre de graphite naturelle mélangées à des poudres de carbone. Se sont des balais extrêmement durs. Ils ont un bon pouvoir de commutation durant les chutes de tension moyennes et résistent à des températures élevées.

Ces balais sont utilisé principalement sur des moteurs pour appareils électroportatifs ou des moteurs à vitesse périphérique basse. Ils supportent une densité de courant comprise entre 8-16 A/m2 et une vitesse périphérique jusque max. 25m/sec.

4. QUALITÉ METAL-GRAPHITE

Le mélange de base de cette qualité de balais comprend des poudres métalliques.

Le procédé de préparation requiert la cuisson du mélange en atmosphère contrôlée et à une température adéquate pour conférer à la matière solidité et cohésion.

Les balais en métal-graphite ont une conductivité plus élevée par rapport aux autres  nuances, une résistance électrique basse et un faible coefficient de friction.

Ils sont principalement utilisés sur les machines électriques à courant continu à basse tension, sur des anneaux en bronze de moteurs asynchrones, sur des contacts glissants, sur des moteurs asynchrones à faible vitesse périphérique.

En régime habituel, ils supportent une densité de courant de 12-30 A/cm2 et des intensités de courants  jusque 90 A/cm2.

La vitesse périphérique admissible peut atteindre 35m/sec.

La qualité de balais imprégnés argent  fait partie de cette gamme des métal-graphite. Cette qualité a une excellente conductivité électrique. Elle est donc employée sur des machines ou des installations  qui nécessitent de chutes de tension minimes, comme par exemple dans les  dynamo tachimetrique, dans la transmission de signaux de mesure.

5. QUALITÉ BAKÉLITE-GRAPHITE

La qualité bakélite graphite sont obtenus grâce à un mélange de graphite naturel ou artificiel et  de résines synthétiques.

Très souvent ces balais sont réalisés au travers de moulage. Ce sont des lais à haute résistance mécanique et électrique. Ils peuvent fonctionner avec une faible densité de courant. Pour cela, ils sont adaptés à des moteurs à vitesse variable, convertiteurs rotatifs et excitatrices auxiliaires.

La limite de densité de courant dépend du type de résine utilisée comme additif à la matière graphite; généralement ces qualités de graphites oscillent dans une zone entre 8-13 A/cm2.Pour tous ces types de balais, la vitesse périphérique ne peut pas dépasser 40 m/sec.